BIOGRAPHIE

cv.pdf

Née en 1969, Sophie Deballe étudie la photographie à l’Institut Saint-Luc de Tournai en Belgique. Elle enrichit cette formation par une année de maîtrise d’Arts Plastiques à l’Université de Lille 3, puis obtient un DEA d’Histoire de l’Art dans cette même université.

De 1992 à 2000, son travail de photographe de presse la rend sensible aux questions du territoire et du présent. Forte de ses acquis, elle entreprend en parallèle un travail de recherche  photographique et expose ses premiers travaux dès 1992. 

Son éthique de photographe liée à la marche se construit lors de ses parcours solitaires qui ont débuté près de chez elle avec le patrimoine industriel de Roubaix et se sont poursuivis dans la forêt de Marchiennes, le long du littoral de Coutances, dans la forêt de l’Argonne, en haut des terrils du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais et de la Belgique, et plus récemment dans le comté de Rogaland en Norvège autour de Stavanger et dans la forêt de Mormal.

Sophie Deballe pose aujourd’hui, au fur et à mesure de ses déambulations, son regard sur les traces et mémoires liées à l’histoire du territoire.

Les travaux qui en ont résulté ont le plus souvent été menés en partenariat avec des associations, des institutions muséales ou des collectivités territoriales qui ont contribué à les valoriser par des commandes publiques, des expositions, des acquisitions et des publications.

Présente depuis presque vingt ans sur la scène photographique française, Sophie Deballe s’est aussi attachée à communiquer sa passion et à partager son expérience au travers de son enseignement auprès de lycéens et par l’animation d’ateliers et de Workshops.

Sophie Deballe réside à Wattignies, Nord.